Never Forgive !

N'oubliez pas. Se souvenir est la clé de tout. Même lorsque tout nous paraît sombre, perdu. Rappelez-vous, et agissez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tatiana Jude Cauthon [ADMIN]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana J. Cauthon

avatar

Messages : 16
Gallions : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/05/2011

Sorcerer's Cards
Âge:
Liens utiles:
Relations:

MessageSujet: Tatiana Jude Cauthon [ADMIN]   Dim 15 Mai - 17:19


○ CAUTHON, Tatiana Jude Lyra ○


• Carte d'Identité •

~ Nom : CAUTHON.
~ Prénom(s) : Tatiana Jude (Lyra mais moins usité)
~ Âge : 17 ans passés.
~ Sexe : Féminin, of course.
~ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
~ Groupe voulu : Élève.
~ Maison Désirée : Serpentard.
~ Profession : Espionne infiltrée dans les rangs des élèves.
• Descriptions •

~ Physiquement je suis... : (8 lignes minimum.)
« Vous ne me connaissez pas encore. Mais ça ne va pas tarder. Pour l'instant, observez-moi. Je suis plutôt petite, ne dépassant pas le mètre soixante. Mais étant bien proportionnée -ayant des formes nettement féminines-, et adorant porter des talons, ça ne se voit pas trop. Vous voyez un corps énergique, athlétique. Un corps qui aime bouger, se mouvoir, avec grâce ou férocité. Vous vous attardez sur mon visage. Ovale parfait. Deux perles oscillant entre le bleu et le vert. Qui peuvent passer à l'ambre parfois, en des circonstances particulières. Ces deux perles de teinte liquide sont surmontées par un front noble et haut. Votre regard glisse sur mon nez droit, s'attarde une nouvelle fois pour observer deux lèvres pleines, gourmandes, teintées comme une fraise bien mûre. Puis vous voyez un menton volontaire, arrogant. Pour encadrer ce visage, vous trouvez que le rideau d'ébène est parfait. Une surface ondulée, aussi noire qu'une nuit sans lune. Vous êtes en train de vous demander quel peut-être le caractère d'une telle apparition. Je vais satisfaire votre curiosité. »


~ Mentalement je suis... : (8 lignes minimum.)
« On me dit orgueilleuse. Cela je le reconnaît bien volontiers. On me dit aussi obstinée. C'est un fait. Charmeuse également. J'aime plaire voyez-vous. Mais ne comptez pas sur moi pour une relation durable. Je ne suis pas du genre fidèle. Oui, je suis réaliste. Et pas seulement pour ça. Je regarde le monde avec les pieds sur terre. Je ne crois pas que tout le monde ait un bon fond. Je vois tout de suite si la personne est honnête ou pas. Personnellement, je préfère les personnes malhonnêtes. Au moins, elles sont plus ou moins prévisibles. Alors que les personnes honnêtes, on ne s'attend pas au pire avec elles. Moi, j'oscille entre les deux. Je m'adapte à mon interlocuteur. Je suis téméraire par contre. Me jeter dans la gueule du loup ne m'effraie pas. Téméraire et Rebelle. Car j'ai du mal avec les règles. Mais lorsque je fais quelque chose, je suis du genre consciencieuse. En dehors des études -que j'ai abandonnées- et du travail, je suis plutôt extravertie. On me décrit aussi comme dynamique et originale. C'est vrai. Je n'aime pas l'inactivité -je suis plutôt énergique en sports- et je déteste me conformer aux normes. Je suis très enthousiaste dans la vie. Parfois même trop. Mais je suis égoïste. Je ne vais pas aller risquer ma peau ou autre chose pour un inconnu. Bien que je sois impulsive, ça ne m'empêche pas de bien jauger une situation. Je sais quand c'est risqué pour moi. Et lorsque je ne comprend pas quelque chose, je suis du genre curieuse. Une curiosité insatiable sur des sujets qui me passionnent. Je fais des recherches méthodiques par contre. Il ne faut pas se perdre dans tous les sens ou l'on ne trouvera pas ce que l'on cherche. Je persévère, même si une situation paraît inextricable. Même s'il n'y a que peu d'espoir de réussite. Oh, et on m'a aussi qualifiée de tolérante. Bon, ouais, c'est sûr, j'm'en fiche qu'untel soit soir ou jaune, ou qu'il soit handicapé, ou qu'il soit gothique. En même temps, j'peux difficilement faire autrement étant donné que je suis moi-même une bizarrerie de la nature. Mais ça ne compense pas le fait que je sois autoritaire. J'aime donner des ordres. Et en général, on m'obéit. C'est pas magnifique ? Oui, il faut de l'audace pour oser donner un ordre à quelqu'un de plus influent que vous, mais tellement drôle ! En dehors de ça, j'aime la solitude. Je tolère mal d'être trop longtemps en groupe. J'aime rester avec moi-même. Et e ne compte que sur moi-même. Je ne risque pas d'être déçue au moins. Pas trop. Et je sais quelles sont mes ambitions, mes capacités. Et je sais que je peux utiliser n'importe quel moyen pour arriver à atteindre mon objectif. La fin justifie les moyens chéris. Et comme je n'aime pas attendre -la patience n'est pas mon fort du tout-, j'utilise souvent des moyens dérivés pour parvenir à mes fins. Je déteste perdre. Mais je suis très joueuse. Et quand je gagne, c'est parce que ma débrouillardise à eu raison de l'adversaire. J'ai également beaucoup d'imagination dans les moyens à utiliser pour n'importe quel but. Mais comme je suis très créative, je n'ai pas que des activités sportives. J'aime écrire, inventer des histoires, etc... Et je sais être très persuasive par moment. Enfin voilà. Vous me cernez à peu près là, non ? Passons à présent à la partie la plus importante. Qui suis-je réellement ? »
• Biographie •


« Je m'appelle Tatiana Jude Lyra Cauthon. Enfin, ça, c'est mon nom complet. En réalité, on m'appelle plus souvent 'Tiana ou Tatie. Ou par mon nom de famille, Cauthon. Je suis Française. J'ai vécu seize ans en Bretagne, en Cornouailles. J'habitais un petit manoir. Un reliquat de la richesse d'antan de ma famille. Autrefois, il paraît que les Cauthon étaient proche d'Anne de Bretagne. Enfin, c'est ma grand-mère qui me racontait ces histoires quand j'étais petite. A vrai dire, bien que les Cauthon était important, je doute qu'ils aient été invités par la célèbre Anne de Bretagne. Mais j'admets que j'ai rêvé de cette époque lorsque j'étais petite. Le rêve de toutes les petites filles, un jour ou l'autre. Rêver de Princesse, de Bal, etc... Ou presque. J'étais une despotique princesse étant petite. J'adorais jouer le rôle du tyran. Mais j'ai évolué depuis cette époque. Je suis devenue plus... Raisonnable. Je me contenterais de régner sans partage. Une magnifique mais impitoyable Reine aux cheveux d'ébène et aux yeux bleu-vert.

Haha, mais bon, arrêtons de parler de ces rêveries de gamines. J'ai passé mon enfance dans le manoir que nous avions. Lors de mes dix ans, ma grand-mère est morte. Le petit frère que portait ma mère est mort né. J'ai découvert une lettre pour BeauxBâtons sur la table de la cuisine. J'étais folle de joie. J'y ai donc été, à la rentrée, pour apprendre à devenir une bonne sorcière. La première année a été plutôt calme. J'ai vraiment aimé la seconde, lorsque l'on est passé à des sortilèges plus poussés. J'suis également entré dans l'équipe de Quidditch de mon groupe, en tant que Batteuse. Quant à la troisième année, entre embrouilles liées au mecs (les premiers émois), les cours et un examen important, il n'y a rien eu de particulier. L'année suivante en revanche, c'était l'année des matchs de Quidditch gagnés pour notre équipe. J'en suis devenue Capitaine l'année suivante. Avec moi à la tête, aux commandes, on a ensuite gagné la majorité de nos matchs. Je commençais d'ailleurs à envisager de devenir Joueuse Professionnelle. Dans l'équipe « Les Nymphes de Brocéliande » qui est l'équipe régionale de Cornouailles. Mais en sixième année, j'ai mis de côté ce projet pour me concentrer sur celui de devenir Archéomage. Cette même année, nos Septièmes Années sont partis à Poudlard pour le tournoi des Trois Sorciers. Et j'avais un examen en fin d'année aussi. Et puis, ma septième année. C'est celle qui fut décisive pour la tournure de ma vie après. Voyez-vous, le début de l'année fut on ne peut plus normal. Mais aux vacances de Noël, mon père eut une visite. Ma mère était avec lui. Moi, j'étais chez une amie dans le Sud de la France. LA visite que reçu mon père fut mortelle. C'était le fameux Lord Noir qui terrorisait la Grande Bretagne depuis son retour, et qui espérait faire de même avec la France. Apparemment, il aurait proposé à mon Père d'être son espion au sein du Ministère. En tant que Ministre des Affaires Etrangères, il aurait été la perle des espions de Voldemort. Mais voilà, mon père est un honnête homme. Il a refusé. Cela lui a été fatal. A lui, et à ma mère. Le lendemain de l'attaque, des Aurors ont débarqués chez mon amie. Nous étions en train de rire, au petit-déjeuner, près de sa piscine

Mon nom a été prononcé. J'étais surprise, évidemment. Et lorsqu'ils m'ont annoncé la nouvelle, j'ai été incapable de réagir sur le moment. Comme dans du brouillard, je me suis entendue demander de quelle manière et par qui ils avaient été tués. Les réponses furent sans surprise. Assassinés d'un Sortilège de la Mort, après quelques Doloris sur leurs personne, de la main même du Seigneur des Ténèbres. Il n'aime pas qu'on lui dise non on dirait. Alors que je m'apprêtais à aller m'enfermer quelques part pour réaliser la nouvelle, l'un des Aurors rajouta que je devais être placée sous protection, et que nous devions me trouver un autre nom de famille. Lorsque je les ai questionné sur ceci, ils m'ont répondu qu'un message sanglant avait été laissé sur les murs, clamant que toute la famille mourrait, dussent-ils écumer le monde entier pour retrouver l'héritière des Cauthon. Avant de partir, les Aurors ont jetés des sorts de Protection sur la maison de mon amie. Et ils ont ajoutés que d'autres personnes n'allaient pas tarder à venir, pour assurer ma protection, et qu'ils m'expliqueraient qui ils sont.

Effectivement, trois heures après, un petit groupe de cinq personnes sont arrivés par la voie des Airs. Dont un vieillard moitié fou avec une barbe blanche plus longue que lui pratiquement. C'est ce vieillard qui a prit la parole en premier, demandant si par hasard nous aurions du Jus de citrouille et quelques dragées surprises. Ensuite, pendant deux longues heures, ils m'ont expliqués que ma mère, anglaise, travaillait pour eux. L'Ordre du Phénix qu'ils s'appellent. Et que, comme ils lui étaient redevables, ils acceptaient de se charger de ma protection pour soulager les ministères et les Aurors qui étaient débordés. Mais il fallait impérativement que je rejoigne l'Angleterre où un lieu sûr m'attendait. J'avoue ne pas avoir eu le choix. Sitôt qu'ils eurent finis, deux autres sorciers sont venus, affirmant que mes affaires étaient miniaturisées et prête à être transportées. On m'a tendu mon balais, et avant d'avoir pu dire Crocodile Affamé, je quittais mon amie pour rejoindre l'île Britannique. Mme Maxime avait été prévenue m'as-t-on dit. Et j'aurais une dispense particulière pour prendre des cours par correspondance. Histoire de finir mon année. De plus, j'avais une autorisation spéciale du Ministre de la Magie Anglais pour passer mes ASPIC à Poudlard. En gros, tout avait été organisé sans que je n'ai eut voix au chapitre.

Une fois à bon port, après de longues heures de Vol dans le froid, le vieux m'a expliqué que je m’appellerais désormais Tatiana Trakand. Que je suis une orpheline -ce qui n'est pas faux- de naissance -déjà moins vrai ça- et que je venais de France pour apprendre la langue anglaise et pour suivre mon tuteur chez lui. Ce tuteur, j'ai appris qu'il s'appelait Arthur Weasley. Au départ, je devais vivre chez eux du coup. J'ai fait la rencontre de cette nombreuse famille pendant les derniers jours des vacances de Noël que j'ai passé au Terrier. Et puis Dumbledore -Le vieux à la barbe blanche- m'a annoncé qu'un endroit plus sûr avait été trouvé pour le reste de l'année scolaire. Alors, quand les Weasley qui allaient à Poudlard furent partis, j'ai rejoint Londres. Le Square Grimmaurd que ça s'appelait. Et je n'avais pas le droit de sortir sans être accompagnée. Il y avait un autre résident permanent là-bas, en plus de toutes les allées-et-venues des membres de l'Ordre. Sirius Black. Un gars sympa, bien que renfermé au premier abord. Mais quand il a apprit que j'étais comme lui, assignée à résidence sans droit de sortie ou très rare, il s'est déridé et la cohabitation fuit meilleure. C'était un gars sympa, drôle et joueur. On ne s'ennuyait pas tous les deux. Entre les batailles d'oreiller le soir et le matin, les « duels » de sorts les plus humoristiques -qu'il gagnait à chaque fois- et les longs récits des blagues qu'il faisait avec ses amis lorsqu'il était scolarisé, je n'ai pas pu le temps passé. Le Weekend, l'un des jumeaux de la famille Weasley venait pour m'emmener au Chemin de Traverse. L'une de mes rares sorties autorisées. Je passais la journée à leur magasin, et rapportait un petit quelque chose le soir pour Sirius. Le plus souvent, des Farces et Attrapes. Mais également des sucreries, des nouvelles de l'extérieur, des peluches de chien, des bouteilles d'alcool -moldu et sorcier- ainsi que divers autres choses. Je passais pas mal de temps sur mes cours aussi. Et Sirius était là pour m'aider. C'est un bon sorcier ce mec, et avec lui comme professeur je n'avais aucun mal à réussir le plus compliqué des sorts. Il était si doué et si pédagogue que je bouclais le programme en avance. Il m'a ainsi fait révisé la majorité des sorts appris depuis ma première année, m'a donné des tuyaux pour les Potions et l'Histoire de la Magie, et m'a beaucoup aidé en Défense Contre les Forces du Mal. Entre deux leçons, je réussissais à lui extorquer des infos sur sa jeunesse, sur le pourquoi il a passé treize ans à Azkaban etc...

Et enfin, le jour de partir à Poudlard est venu. La nouvelle Directrice a été réticente à m'octroyer le portoloin nécessaire, mais un ordre du Ministre de la Magie ne se contredit pas. Je suis passée presque inaperçue à Poudlard, jusqu'au moment où il a fallu qu'on appelle mon nom pour l'épreuve pratique des sorts. Heureusement, les chuchotements que j'ai entendu avant de passer n'étaient plus lors de la fin de l'épreuve. Sans doute parce que les élèves étaient trop soulagés d'avoir fini pour s'en rappeler. Je suis retournée au Square Grimmaurd avec un nouveau portoloin. Il n'y avait personne, mis à part Kréatture et Buck. En désespoir de cause, ne pouvant annoncer à Sirius que je pensais avoir réussi mes ASPIC grâce à ses précieux conseils, je suis allée raconter ma vie à Buck, et je me suis endormie là-bas. En me réveillant le lendemain, il n'y avait toujours personne. Et les jours suivant non plus. Je me résignais à suivre les conseils de ne pas sortir, me contentant de me taper la discut' avec Kréatture -vieil elfe de maison fou que j'ai réussi à convaincre de mon Sang Pur avant d'avoir une discussion correcte- qui affirmait que Sirius était mort, et je passais le plus clair de mon temps avec Buck, le nourrissant des restes de mes repas et de rats attrapés avec Kréatture. Jusqu'à ce qu'enfin, vers le 15 Juillet, des membres de l'Ordre franchirent l'entrée. Dumbledore à leur tête.

Il m'affirma qu'en effet Sirius était mort. Il m'expliqua aussi qu'ils m'avaient oubliée avec tous les évènements. Évènements qu'il me raconta sur mon insistance. J'ai aussi demandé à faire parti de l'Ordre, comme ma mère. Ils ont fini par accepter. Et je travaillais en équipe avec les jumeaux Weasley, leur frère Bill et sa copine Fleur. Je m'entendais très bien avec cette dernière, puisqu'elle avait été à BeauxBâtons comme moi et que l'on s'entendait plutôt bien là-bas malgré notre année d'écart. A la fin du mois d'Août, on est tombé sur un repaire de mangemorts. Étant la plus discrète, j'ai été envoyée pour espionner, repérer les lieux, etc... Le groupe de mangemorts en train de discuter parlait d'un sort ancien pour remonter le temps. Ils étaient en train de faire un essai. Qui, s'il était concluant, serait rapporté au Maître des Ténèbres. Manque de bol pour moi, je fus aspirée par ce tourbillon qui me ramena vingt ans en arrière, au plein milieu d'une joute entre les Aurors de l'époque et les mangemorts de l'époque. Les deux mangemorts emportés avec moi s'empressèrent d'aider leurs amis. Moi, je fis le contraire. Et lorsque la bataille fut finie, les mangemorts s'étant enfuis, on m'a longuement questionnée. Sur d'où je venais, pourquoi, comment, etc... Je leur expliquais tout, sauf pour l'Ordre, et ils finirent par accepter. Surtout lorsque je leur exposait le plan des mangemorts avec l'appui de preuves. En sortant de là, je fus interceptée par des membres de l'Ordre de l'époque. Je leur répétais tout, en y ajoutant la partie sur l'Ordre que j'avais omise lors de la précédente déclamation de mon histoire. Les membres de l'Ordre se concertèrent avant d'accepter que je sois également dans l'Ordre de 1976. Et ils me confièrent pour mission de m'infiltrer à Poudlard pour y débusquer les éventuels futurs mangemorts. En apportant des preuves bien sûr. Ainsi, dans une semaine je ferais am première rentrée à Poudlard. En Septième Année. Dumbledore m'a fait passer le test du Choixpeau avant. Et si la maison n'était pas Serpentard, j'y irais quand même car c'est là que se terrent les futurs fidèles du Lord Noir. De plus, ils se confieraient plus facilement à l'une des leurs qu'à une Gryffondor. Car j'aurais dû aller chez les Lions d'après le Choixpeau. Mais voilà, je serais chez les serpents. En attendant, on m'a installée à Godric's Hollow, dans une petite maison sympathique. J'ai repris mon nom de famille. Je suis de nouveau Tatiana Jude Cauthon. Lyra, troisième prénom, sera utilisé comme nom de code à la fin de mes rapports pour l'Ordre. Histoire de ne pas me trahir.
• Petits plus... •


~ Ma baguette : 25 centimètres et demi, bois d'ébène et plume d'Hippogriffe.
~ Ais-je amené un animal ? Malheureusement non.
~ De quoi ais-je le plus peur ? C'est une gigantesque limace gluante qui rampe sur moi.
~ A quoi ressemble mon Patronus ? C'est un magnifique Phénix.
~ Quel souhaits ais-je (ou avais-je) pour mon futur ? Je désirais devenir Joueuse de Quidditch pro' au départ, puis Archéomage. Et me voilà Espionne pour l'Ordre du Phénix de 1976.
~ La chose qui me fait sortir de mes gonds : ICI.
~ Ce que j'apprécie le plus : ICI.
• & After... •


~ Un pseudo ou un petit nom sous lequel vous connaître : Tatiana.
~ Votre âge ? 17 étés.
~ La fréquence de votre connexion : Normalement tout les jours.
~ Ce que vous pensez du forum : Excellent, of course Razz.
~ Comment nous avez-vous connu : En étant sa créatrice.
~ Qui est la star sur votre avatar : Katie McGrath.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tatiana Jude Cauthon [ADMIN]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Forgive ! :: Parchemins Administratifs :: Registres Ministériels-
Sauter vers: